A propos

« Avant je dessinais les villes au rotring, aujourd’hui je dessine des villes à la plume avec des personnages plus ou moins sympathiques qui s’y débattent selon mon imagination… »

Auteure de BD (dessin, scénario) et illustratrice, je suis en effet passée de l’urbanisme au dessin en 2001 avec une réelle envie de raconter des histoires.  Mes premiers récits, des adaptations d’œuvres classiques (Maupassant, Grimm, etc… ) et de chansons (Edith Piaf, Bourvil, etc …) sont éditées par Petit à Petit (La Martinière).

En 2004 débute l’aventure  des Démons de Marie une série signée chez Carabas avec Michael le Galli au scénario. Une île nuageuse et venteuse, des fous en pagaille, un prêtre schizophrène, quelques enfants innocents, une histoire forte et sombre …

Cependant l’écriture me chatouille. Mon premier album en tant que scénariste et dessinatrice sera donc Et si … un one-shot publié chez Vents d’Ouest. Une chronique villageoise se déroulant dans les coteaux du lyonnais dans les années 60. Une histoire attachante (enfin je crois) et un chouillat nostalgique (2008).

Dans la foulée ou presque sort un petit album de strips à La Fourmilière BD nommé les Pop Korn (2009), vision cocasse (et autobiographique …) de la (ma) vie de famille.

2010, retour vers le polar avec un diptyque médiéval et sanglant au nom évocateur Le Sang des Bâtisseurs, mettant en scène une abbaye en chantier et une jeune femme déterminée au XII ème siècle. Récit dans la veine du Nom de la Rose ou des romans de Ken Follet édité par Vents d’Ouest.

2014, après presque 3 années penchée sur la table à dessin, sortent les Damnés de Paris, un roman graphique évoquant le Paris de la fin du XIXème siècle et mettant en scène 3 destins (chez Vents d’Ouest, scénario de Michael Le Galli).

En 2015 sort une nouvelle BD dont le récit se situe sur le Mont-Saint-Michel dans les années 30. Une sorte d’Agatha Christie en terre normande avec Jean-Blaise Djian (les quatre de Baker Street, le Grand Mort,…) au scénario (chez Vents d’Ouest).

En septembre 2017 sort un album sur la passion qu’Edouard Manet et Berthe Morisot éprouvèrent l’un pour l’autre. Cette histoire évoque aussi bien le Paris des Impressionnistes et des écrivains que la douceur des bords de Seine (chez Glénat, scénario de Michael Le Galli).

A ceci s’ajoutent divers travaux d’illustration chez des éditeurs comme Fayard ou les Editions Anne Carrière par exemple.

Enfin, actuellement je travaille sur un nouveau roman graphique se situant entre la Chine et Bruxelles dans les années 90 …